Gestion des eaux pluviales

Les eaux pluviales recouvrent les eaux de toiture et de ruissellement. Elles sont recueillies par des surfaces de construction naturelles (toiture, terrasse, etc.). L’enjeu principal est de canaliser les gros volumes d’eaux durant les forts épisodes pluvieux en régulant le rejet vers le réseau principal. Cette régulation se fait par le biais de cuves de rétention et permet ainsi de limiter l’impact sur l’environnement urbain (inondation, érosion, submersion).
La gestion de ces eaux est totalement différente de celles des eaux usées. Elles sont collectées indépendamment et peuvent servir par exemple à l’arrosage et sous certaines conditions être réacheminées vers l’habitat (wc, machine à laver, etc.).

Stockage

Il s’agit de la manière la plus simple et la plus économique de stocker ses eaux de pluie. Ce sont des cuves enterrées en polyéthylène renforcées (de 2000 à 10 000 L) équipées d’un préfiltre afin de retenir les feuilles et matières présentes dans les gouttières.

AVANTAGES
Ces cuves se posent très rapidement et ont une longue durée de vie.

Drainage

Le drainage de l’habitat a pour fonction de recueillir les eaux souterraines et de ruissellement avant qu’elles n’atteignent les fondations de la maison. Sa mise en œuvre obéit à des règles précises (DTU 20.1). Son emplacement dépend de la configuration et des abords de l’habitat. D’une façon courante, il s’installe le long des fondations sur la semelle ou à côté sauf en cas de présence de trottoir autour de la maison auquel cas, il faut l’éloigner du bâtit. Traditionnellement cela consiste à recouvrir un drain en PVC rigide de plusieurs couches de granulats de taille différente de haut en bas.