Installation de fosse septique et filtre à sable

C’est la solution d’assainissement individuel traditionnel pour votre maison !
Nous réalisons des systèmes d’assainissement non collectif (ANC) qui font leurs preuves depuis des années, à savoir la fosse septique accompagnée d’un filtre d’épandage à base de sable.

Si on ne doit plus parler de fosses septiques nous utilisons encore presque systématiquement cette terminologie dans le langage courant.
Ce procédé fait d’ailleurs partie de ce qu’on appelle en assainissement, la filière traditionnelle.

Dispositif passif

La filière traditionnelle ne consomme pas d'énergie

Nécessite peu d'entretien

Le fonctionnement est simple et requiert peu de maintenance

Recul d'expérience

Filière d'assainissement traditionnelle. Nous maitrisons celle-ci depuis longtemps.

Dure environ 20 ans

La durabilité est bonne dans le temps.

pose-fosse-septique

Vous souhaitez installer une fosse septique ?

Les fosses septiques classiques reposaient sur la seule collecte des eaux vannes -WC-. Parallèlement, une récupération des eaux grises -vaisselle, lessive- était opérée dans un bac à graisse. Enfin, les eaux étaient évacuées dans un épandage de sable.
Depuis maintenant plusieurs années, la collecte des eaux est globale (eaux vannes et eaux grises) dans une cuve appelée fosse toutes eaux. Les eaux décantées et traitées par les bactéries suivent ensuite le même parcours : vers un épandage/filtre à sable.
Nous connaissons bien ce système éprouvé, fiable et robuste et nous le réalisons en fonction de votre demande.

Fosse toutes eaux et filtre à sable, un tandem qui fonctionne comment ?

Le processus d’épuration

La fosse dite “toutes eaux” a remplacé la fosse “septique”. Il faut préciser que ceci correspond à un changement dans le type de traitement des eaux usées provenant de votre habitation.
Si auparavant les effluents étaient séparés avec : d’un côté les eaux ménagères et le bac à graisse et d’un autre côté les eaux vannes (WC), maintenant tous les rejets domestiques sont collectés dans la fosse toutes eaux, décantés dans la cuve, puis acheminées gravitairement et enfin filtrés et traités dans le lit d’épandage ou filtre à sable.

Le traitement est effectué par des bactéries fixées sur le sable. C’est un dispositif utilisé depuis de nombreuses années. Lorsque le sol en place n’est pas apte à infiltrer les eaux, il est alors remplacé par un sol reconstitué de sable siliceux lavé et de graviers. Les eaux passent du milieu ayant la granulométrie la plus élevée (gros graviers) à la granulométrie la plus fine (sable). Une fois l’épuration réalisée, l’eau est évacuée de manière gravitaire dans le terrain ou vers le fossé (si autorisation de rejet au fossé).

fosse septique ANC filtre sable

Comment choisir la taille de ma fosse septique ?

Les règles de taille, d’implantation et de mise en œuvre sont décrites dans le DTU 64.1 ou Document Technique Unifié. Il s’agit de la norme française homologuée de référence. 

Le dimensionnement des dispositifs d’assainissement non collectif (fosses toutes eaux, micro station, filtres…) doit être basé sur un calcul d’Equivalent Habitant (EH). L’EH est une unité de mesure qui intègre non pas le nombre d’habitants effectifs présents dans l’habitation, mais qui prend en compte le nombre de pièces principales de la maison. Une pièce principale est une pièce du logement qui mesure entre 8 et 40 m². Chaque pièce de ce type compte pour 1 EH. Lorsqu’une pièce fait entre 40 et 60 m², l’EH est de 2, pour une surface entre 60 et 80 m², c’est 3H. Au-delà, c’est 1 EH supplémentaire tous les 20 m². 

Par exemple, si vous possédez une maison avec 2 chambres, une salle d’eau, un salon et une cuisine (de taille standard), l’Equivalent Habitant de votre foyer sera de 5 EH.

Si vous avez un doute concernant le calcul de votre EH, au début d’un projet de réfection ou de création d’assainissement non collectif, vous pouvez vous rapprocher de votre SPANC, ou nous contacter directement. 

Pourquoi la Générale d’Assainissement ?

Gestion complète de votre projet

  • Etude préalable,
  • Gestion administrative de votre dossier auprès des collectivités (demande d’autorisation de rejet au fossé, DIDAA, contrôle SPANC)
  • Travaux de terrassement sur votre terrain,
  • Installation du dispositif,
  • Branchements aux réseaux d’eau et d’électricité,
  • Tests, validation et mise en marche du système (avec les explications concernant le fonctionnement de celui-ci).
  • Les travaux sont réalisés par nos équipes (pas de sous-traitance).
  • Des entreprises locales basées dans Haute-Garonne (31), le Tarn (81) et le Tarn et Garonne (82).

Nous proposons également un service d’entretien des microstations. 

travaux-assainissement-tarn

Bénéficiez d’une TVA à 10% en passant par un professionnel.

Nous vous accompagnons dans les dispositifs de soutien pour l’installation d’un système d’assainissement individuel lorsqu’ils existent (ANAH, agence de l’eau, aides communales ou départementales).

Les avantages et inconvénients d'une fosse septique traditionnelle

Le principal avantage de ce dispositif d’épuration réside dans le fait qu’il est passif (pas d’utilisation d’énergie pour le fonctionnement, puisqu’il est basé sur un écoulement gravitaire dans le média filtrant) et qu’il nécessite peu d’entretien (nettoyage du préfiltre annuel, nettoyage régulier des regards et canalisations, vidange de la fosse tous les 4). De ce fait, le prix de l’entretien est assez faible.
Néanmoins, un de ses inconvénients est sa taille : il n’est pas compact. Son emprise totale au sol avoisine les 100 m². Il faut compter au minimum 20 m² pour l’installation du lit filtrant, 5,0 m² pour la fosse, et 3,0 m de large en tant que “marge” autour de l’installation.
D’autre part, son remplacement, en moyenne tous les 20 à 30 ans, nécessite de nouveaux travaux de terrassement sur le terrain (enlèvement du sable souillé et apport de nouveaux granulats). Les travaux sont assez proches de ce qui a été mis en oeuvre lors de la création du lit d’épandage mais les canalisations en place sont en général maintenues. Que ce soit pour la création comme pour la rénovation (en cas de colmatage) de votre filtre à sable, n’hésitez pas à demander un devis.
Nos techniciens experts sauront vous aider à décider de l’intervention la plus adaptée grâce à leur professionnalisme et leur expertise.

filtre sable et fosse toutes eaux

La réglementation des fosses septiques : quelle mise aux normes ?

L’évolution du contexte réglementaire de l’assainissement individuel ainsi que les évolutions techniques des nouveaux systèmes proposés engendrent la nécessité fréquente de mise en conformité

Dès lors, afin de permettre un meilleur suivi des rénovations d’ANC, la vente d’un bien immobilier est maintenant l’occasion de prévoir des travaux de mise aux normes de l’assainissement. Selon le contexte, le vendeur fera réaliser les travaux pour la vente ou laissera à l’acheteur le soin de la mise en œuvre de ceux-ci (dans un délai de 2 ans suivant l’achat). L’arrivée du tout à l’égout dans une zone dont il était absent, oblige aussi la mise aux normes avec le raccordement de votre logement.

La mise aux normes de l’assainissement va engendrer selon les cas :

  • la suppression de l’ancienne fosse septique,
  • l’installation d’un nouveau système d’assainissement non collectif (filtre à sable, micro-station, filtre compact…), à base de boues ou de bactéries ou bien le raccordement au tout à l’égout (si celui-ci est maintenant possible)
  • enfin, dans le cas d’un raccord à l’égout avec réseau pluvial existant, le branchement des évacuations eaux pluviales (EP) sera également nécessaire (réalisation d’une mise en “séparatif”).

Qui installe, change ou rénove les fosses septiques ?

Traditionnellement réalisées par des terrassiers, les fosses septiques ont souvent été posées par des entreprises de terrassement ou bien de Voirie Réseau Divers (VRD). Les intervenants sur les extérieurs des logements se partagent grosso modo entre les sociétés de VRD et paysagistes. 

Or la multiplicité des techniques d’assainissement individuel et leur technicité ont poussé le développement de spécialistes de l’assainissement permettant de choisir des solutions souvent plus adaptées au contexte ou aux attentes des particuliers, avec un meilleur suivi dans le temps.

La Générale d’Assainissement fait partie de cette professionnalisation du secteur. Le service est précis et sécurisé par un vrai recul sur les produits et les techniques à long terme. L’expertise étant la clef de la longévité du système

Choisir un spécialiste dans la pose de dispositif d’assainissement c’est avoir la garantie d’un système pérenne et d’un interlocuteur fiable pour l’entretien de l’installation.

installation-assainissement

Quelles sont les alternatives à la fosse septique ?

alternative-fosse-septique

La fosse toutes eaux et son filtre constitue ce qu’on appelle, dans l’assainissement individuel, la filière traditionnelle car ce mode d’épuration non collectif existe depuis longtemps. Or il existe maintenant de nombreux systèmes dits “compacts” comme la microstation et le filtre compact qui permettent de mettre en place ce type de gestion d’eaux usées à l’échelle du logement sans nécessiter une emprise en surface trop importante. 

Ces moyens compacts présentent bien sûr des avantages et des inconvénients, et nous vous conseillons d’aller jeter un œil sur notre article “comment choisir mon assainissement individuel”.

En premier lieu, il sera de toute façon nécessaire de s’accorder avec les recommandations du schéma communal d’assainissement dont dépend votre habitation et, en lien avec ce document, le diagnostic du SPANC vous indiquera les (ou le) mode(s) d’assainissement non collectif qu’il sera possible de mettre en œuvre.

Générale d'Assainissement